Bienvenue sur notre site!

 

Expertise professionnelle

Vinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.x

Nos séances de formation

Avril 2024
D L Ma Me J V S
1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30

Nos formations

Vinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.x

Aero-Formatech® est une entreprise regroupant des formateurs chevronnés reconnus à titre d'intervenants professionnels dans le milieu de la formation en sécurité cabine. Depuis 1992, Aero-Formatech® offre des programmes de formation adaptés pour le personnel navigant et les pilotes canadiens et internationaux tout en utilisant des matériaux et des produits respectueux de l'environnement.

Plus

Il est requis, selon le Règlement de l’aviation canadien (RAC), que les compagnies aériennes assignent des tâches à accomplir à tous les membres d’équipage qui pourraient faire face à des situations d’urgence ou d’évacuation. Vous constaterez qu’en accomplissant adéquatement les techniques enseignées, vous pourrez anticiper une gamme complète de situations d’urgence possibles.

Plus

Références
Vol 111 Swissair

Lors du vol régulier Swissair au départ de New York JFK et à destination de Genève-Cointrin, le McDonnell Douglas MD-11 HB-IWF sombre dans l'océan Atlantique au sud-ouest d'Halifax le 2 septembre 1998 à 8 km des côtes de la Nouvelle-Écosse (Canada). La totalité des 229 personnes présentes à bord, soit 215 passagers et 14 membres d'équipage, périssent.

L'avion était un McDonnell Douglas MD-11, immatriculé HB-IWF, baptisé « Vaud » et construit en 1991 sous le numéro de série 48448/465. Au moment de l'accident il totalisait 36 041 heures de vol et était propulsé par 3 moteurs Pratt & Whitney 4462.

Le vol décolla de JFK à 20 h 18 (EDT). Cinquante trois minutes plus tard, à une altitude de 33.000 pieds (soit 10 060 mètres), l'équipage perçut une odeur de brûlé. Un quart d'heure plus tard, une fumée devint visible et plusieurs systèmes tombèrent en panne. L'équipage lança un signal « pan-pan » en demandant un déroutement sur Boston Logan mais fut dirigé vers l'aéroport d'Halifax distant de seulement 56 miles (104 km).

À 22 h 19, l'avion n'était plus qu'à 54 km de Halifax mais était encore trop haut (21 000 pieds) et l'équipage dut entamer un 360 degrés pour rallonger sa distance de descente.

À 22 h 23, l'avion atteignit 10 000 pieds et se trouvait à environ 60 kilomètres de l'aéroport.

À 22 h 24, alors qu'il était en circuit autour de l'aéroport pour vidange par délestage en mer du carburant, l'équipage se déclara en détresse. Le contact fut perdu une minute plus tard après un nouvel appel de détresse. Ce fut le dernier contact radio avec le vol SR111. L'avion percuta l'océan à 22 h 31 selon les sismographes d'Halifax.

Source : Wikipedia

Vol Swiss Air - Feu à bord

Voir la vidéo